dimanche 3 mai 2015

Le noir est ma couleur, tome 1, d’Olivier Gay : Le pari

[Rageot, 2014]

Je reviens vers vous aujourd’hui avec une série fantastique pour adolescents commencée en 2014, qui compte déjà 3 tomes avec un quatrième à paraître au mois de juin 2015. Intitulée « Le noir est ma couleur », elle est l’œuvre d’Olivier Gay, un auteur qui a publié plusieurs titres en adulte, mais dont c’est le premier roman pour ados.

Résumé

Alexandre est un adolescent de 16 ans rebelle et bagarreur. Il pratique la boxe et n’hésite pas à se servir de ses atouts physiques pour chercher les ennuis, tomber les filles et profiter des plus faibles. Il prend en grippe Manon, la meilleure élève de sa classe de seconde, et fait le pari de la séduire pour lui donner une leçon. Sauf que sous ses airs lisses, Manon vient d’une grande famille de mages, et que sa compagnie va entraîner Alexandre dans des ennuis dont il se serait bien passé !

Des rebondissements

On est facilement happé par ce roman à deux voix. En effet, on change de point de vue à chaque chapitre, en suivant alternativement Alexandre et Manon, ce qui permet de connaître tous les aspects de l’intrigue. Après avoir fait connaissance avec les personnages, le lecteur se retrouve rapidement au cœur de l’action : Manon se trouve sous la menace d’un mage noir, et Alexandre se retrouve impliqué malgré lui. Les rebondissements s’enchaînent, jusqu’à un final qui donne envie de connaître la suite.

Une magie intéressante

En ce qui concerne l’aspect fantastique du roman, j’ai apprécié la magie développée, basée sur les couleurs. C’est une idée qui fonctionne bien. En revanche nous en savons encore assez peu sur la société des mages, leur fonctionnement. Cet aspect fantastique est habilement mêlé à la vie quotidienne du lycée et ses intrigues amoureuses.

Les personnages

Le duo de personnages aux caractères très éloignés l’un de l’autre est un classique de la littérature adolescente. Ici le duo fonctionne bien. Si Alexandre est une brute au début du roman, à force de le suivre et d’apprendre à le connaître on découvre ses failles, et le cœur qu’il cache sous sa carapace. On admire également sa volonté, qui lui permet de faire face à des mages. Quant à Manon, c’est une jeune fille plutôt douce et lisse, mais on sent qu’elle est amenée à évoluer.

L’écriture

Le style d’écriture est plutôt simple et direct. Les chapitres écrits du point de vue d’Alexandre sont assez bruts de décoffrage, rédigés au présent et avec un vocabulaire plus familier, mais aussi une bonne dose d’humour. Les chapitre écrits du point de vue de Manon sont rédigés au passé, dans un style plus doux mais qui reste assez direct.

En quelques mots…

Ainsi, c’est un premier tome prometteur pour cette série fantastique. Le duo de personnages fonctionne bien, la magie proposée est intéressante, et l’intrigue se corse rapidement pour nous offrir plusieurs rebondissements. Je lirai bien volontiers la suite. A découvrir à partir de 14 ans !

Note : 3,5/5
Stellabloggeuse
--------

« Les mages existent, ils sont parmi nous, et personne ne s'en est jamais rendu compte. Pas étonnant, s'ils font profil bas comme ses parents. Sa mère est bibliothécaire... bibliothécaire ! D'accord elle aime les livres, mais quand même. Si j'avais possédé des pouvoirs, je serais au moins devenu, je ne sais pas, roi du monde ou un truc comme ça. »

« Elle paraît effrayée et je la comprends. Elle croyait négocier ma liberté, mais elle ne dispose d'aucun atout dans sa manche. Qu'est-ce que le mage a dit ? Ah oui, à quinze ans, on est idéaliste.
Qu'est-ce que j'aurais fait à sa place ? Je serre les dents en réalisant que j'aurais essayé de la sauver. Il faut croire qu'on est pas plus intelligent à seize ans. »

--------
Ce roman fait partie du challenge :



Challenge ABC 2015 : 16/26

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'espère que les suites tiennent leurs promesses, mais j'ai l'impression que oui ;)

      Supprimer

A vous de donner votre avis, il est le bienvenu !