mardi 24 février 2015

Eleanor & Park, de Rainbow Rowell : une histoire d’amour intemporelle et touchante

[PKJ, 2014]

« Eleanor & Park » de Rainbow Rowell a fait parler de lui dès sa sortie l’année dernière, récoltant l’éloge des auteurs et des bloggueurs. Puis il est arrivé en bibliothèque, et mes collègues ont succombé les unes après les autres. J’étais donc plus que ravie lorsque ma très chère Cajou, qui l’avait beaucoup aimé, me l’a offert (je n’ai pas les mots pour te remercier suffisamment) et je me suis promis de ne pas le laisser traîner.

Résumé

Omaha, 1986. Quand Eleanor, la nouvelle du lycée, monte pour la première fois dans le bus, personne n’est décidé à lui faire une place. Différente – enrobée, habillée de manière excentrique, trop voyante – la petite bande qui fait la pluie et le beau temps dans le bus est bien décidée à lui mener la vie dure. Elle échoue à côté de Park et ils mettent tous deux un point d’honneur à s’ignorer. Jusqu’à ce qu’Eleanor commence à lire les comics de Park par-dessus son épaule…

Une magnifique romance

J’ai été complètement emportée par ce roman qui nous offre une vraie belle romance, de celles auxquelles on croit dur comme fer. L’histoire d’amour d’Eleanor et Park n’a rien de simple, elle est au contraire un combat de tous les jours, et pourtant elle est tellement belle… Justement parce qu’elle est à la fois évidente et contrariée. Leur histoire est racontée avec pudeur et simplicité, et beaucoup de justesse. Sans jamais en faire trop, l’auteure nous offre de très belles scènes et de vrais sentiments qui résonnent au plus profond de soi.

Au cœur des 80’s

En ce qui concerne la vie quotidienne des deux protagonistes, c’est tout aussi réussi. Rainbow Rowell nous plonge dans la seconde partie des années 80, au rythme d’Aerosmith, à la grande époque du punk et des comics, lorsqu'on écoutait de la musique sur des vinyles et des cassettes à bande magnétique. La vie familiale saine et équilibrée de Park alterne avec celle d’Eleanor qui m’a littéralement serré le cœur. Cette vie la met à part et elle essaie d’en faire une différence assumée, mais elle l’isole au lycée et fait d’elle la cible des moqueries. Ce contexte est habilement articulé avec la romance des deux jeunes gens, jusqu’à un final un peu rapide et plus brouillon que le reste du roman, mais qui est parvenu à me satisfaire.

Les personnages

Ce roman est porté par deux personnages impossibles à oublier. Park est lumineux, c’est un garçon qui est dans le don de lui-même et dans l’acceptation de son côté féminin (au grand dam de son père). Eleanor est beaucoup plus torturée. On la trouve très forte au vu de ce qu’elle endure chez elle, mais elle est aussi fragile, constamment sur le point de se briser, et il est impossible pour elle de se livrer à Park et de s’investir tant sa vie ne tient qu’à un fil. Je lui en ai parfois voulu de ne pas lui rendre tout ce qu’il lui donne, mais elle en est tout simplement incapable. La famille de Park m’a bien plu également, aimante et harmonieuse, elle a aussi ses failles et ses points de crispation.

Le style

On m’avait mise en garde contre le style de ce roman, et notamment sa traduction un peu maladroite, avec l’utilisation récurrente du passé composé. De fait, ce n’est pas du meilleur effet et on a connu plus jolie plume, mais cela ne pique pas non plus les yeux, et j’étais tellement plongée dans l’histoire que je n’y ai pas fait vraiment attention. Car en ce qui concerne la description des sentiments et l’émotion suscitée, c’est juste parfait.

En quelques mots…

Ainsi, j’ai eu un franc coup de cœur pour ce roman porté par deux personnages inoubliables, qui nous propose une très belle romance contée avec finesse. J’ai été très touchée par les sentiments des deux jeunes gens. Les problèmes d’Eleanor m’ont serré le cœur et la personnalité de Park l’a illuminé. Je n’avais pas autant aimé un livre depuis « Nos étoiles contraires » de John Green. A conseiller à tous ceux qui ont envie de tomber amoureux, à partir de 14 ans.

Note : 5/5 (Coup de cœur)
Stellabloggeuse
--------

« Tout ce que je fais quand on est loin, c’est penser à toi, et tout ce que je fais quand on est ensemble, c’est paniquer. Parce que chaque seconde semble si importante. Et parce que je suis vraiment incontrôlable, je ne peux pas m’en empêcher. Je ne m’appartiens même plus, je suis à toi, et qu’est-ce qui se passera si un jour tu décides que tu ne veux plus de moi ? Comment est-ce que tu pourrais me vouloir autant que je te veux ? »

« Tout ce qui se disait dans cette maison était toujours désespéré.
Le désespoir n'était rien pour Eleanor ; c'était l'espoir qui lui tiraillait le cœur avec ses petits doigts. »

« Tu m’as sauvé la vie, a-t-elle essayé de lui dire. Pas pour toujours, pas pour de bon. Pour le moment en tout cas. Tu m’as sauvé la vie, et maintenant je suis à toi. Ce que je suis devenue maintenant est à toi. »
--------

Ce roman fait partie du challenge :


Challenge New Pal 2015 : 2/75

9 commentaires:

  1. J'ai adoré aussi cette belle histoire, c'était un coup de coeur. Je lisais les citations que tu as cité et je retombais amoureuse *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu en relever beaucoup plus, tellement de passages m'ont touchée ...

      Supprimer
  2. Maiiiiiiiis (ceci est le cri de désespoir d'une lectrice sur le point de craquer). Je le veux. Et je dois me rendre en librairie dans la semaine pour acheter des livres pour mes cours. Mon compte en banque SAIT qu'il est en danger maintenant que j'ai lu ton avis, le pauvre T_T

    RépondreSupprimer
  3. encore un coup de coeur ! j'aime ce que tu en dis. Il est dans ma e-pal et il faut que je l'en sorte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'espère qu'il te plaira tout autant, mais connaissant un peu tes goûts je pense que tu seras touchée :)

      Supprimer
  4. Pas un coup de coeur pour moi mais j'ai beaucoup aimé cette jolie histoire d'amour décrite avec beaucoup de pudeur (et de finesse comme tu dis). Eleanor et Park m'ont beaucoup touchée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu l'aie apprécié, après le coup de coeur c'est très subjectif ;) Bonnes lecture et bon week-end!

      Supprimer
  5. Mais qui n'a pas aimé ce livre ? Moi aussi j'ai tellement adoré ! Une histoire d'amour pure et rare. J'ai moi aussi fait une chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/eleanor-park-rainbow-rowell.html

    Mélanie

    RépondreSupprimer

A vous de donner votre avis, il est le bienvenu !