samedi 12 septembre 2015

Quelqu’un qu’on aime, de Séverine Vidal : à la recherche des souvenirs vivants

[Sarbacane, 2015]

Séverine Vidal est une auteure jeunesse que je ne connaissais jusqu'ici que de nom. C'est le résumé de son dernier roman pour adolescents « Quelqu'un qu'on aime » qui m'a décidée à sauter le pas, je n'ai pas résisté à l'appel du road trip en famille!

Résumé

A 21 ans, Matt se découvre qu'il est le père d'une petite Amber, âgée d'un an et demi qui chamboule sa vie et son projet de voyage. En effet, il comptait emmener son grand-père, Gary, atteint de la maladie d'Alzheimer, sur les traces de la tournée du chanteur Pat Boone en 1958, une tournée qu'il avait suivi jeune homme, avec ses amis. Il est écrit que durant ce voyage, rien ne se passera comme prévu!Et c'est sans doute ce qui pouvait leur arriver de mieux.

Thèmes classiques, événements imprévus

On aborde avec ce roman quelques thèmes largement traités dans la littérature jeunesse, notamment la maladie et la paternité, la crise d'identité d'un adolescent, le road trip à travers les Etats-Unis... Et pourtant, ce roman a le petit quelque chose en plus qui fait la différence, notamment parce qu'il réussit à nous surprendre. En effet, les choses ne se passent pas comme prévu : tempête de neige, souvenirs vacillants, rencontre ratée… C'est ce qui rendra ce voyage inoubliable pour les personnages et marquera le lecteur. Il nous apprend que le présent est fragile et inestimable.

Beaucoup de tendresse

On trouve dans cette histoire beaucoup de tendresse, notamment entre Matt et son grand-père. On est forcément touchés par ce jeune homme qui emmène Gary à la poursuite de « souvenirs vivants ». Les autres personnages rencontrés au hasard du chemin amènent chacun quelque chose au groupe, et ils forment une belle et improbable famille. On pourrait craindre un énième « roman bonheur », mais comme je l'ai déjà évoqué, l'auteure sait surprendre, et elle ne recherche pas le happy end à tout prix.

Les personnages

L'auteure nous propose dans ce roman toute une galerie de personnages, dont on adopte tour à tour le point de vue. Il y a d'abord Matt, un jeune homme très attaché à son grand-père et qui apprend sur le tas à devenir un père. Il est sympathique, mais on en sait peu sur lui, pas même ce qu'il fait dans la vie. Gary est très attachant : lucide sur sa maladie, il refuse de susciter la pitié et se défend avec un humour redoutable. Luke est un adolescent qui ne sait plus qui il est, qui a perdu ses repères. Quant à Antonia, elle a vécu des choses difficiles et ne sait pas bien quoi faire de sa toute nouvelle liberté. Enfin, Susan et Dixie sont des personnages essentiels à l'intrigue, mais peu fouillés en eux-mêmes.

L'écriture

Le style est peut-être le point faible du roman, il m'a semblé parfois maladroit. Les dialogues en particulier manquent par moments de naturel. Mais la plupart du temps, on se laisse porter, entre paysages, péripéties et introspections.

En quelques mots…

Ainsi, je me suis laissée emporter par ce road trip très sympathique, à la « Little Miss Sunshine », avec des personnages et événements inattendus, et beaucoup de tendresse. On pourrait craindre un énième « livre bonheur », mais celui-ci a, à mes yeux, un petit truc en plus et ne recherche pas le happy end à tout prix. Pour tous, à partir de 13 ans.
Merci à Charlène et aux éditions Sarbacane pour cette découverte !

Note : 4/5

Stellabloggeuse
--------

« Matt craignait le pire et ce n'est pas ce qui est arrivé. C'est même tout le contraire. A l'horizon, il n'y a pas de soleil couchant magnifique, on ne voit pas à cent mètres dans ce chaos glacial, il n'y a rien, rien de ce qu'il avait prévu, rêvé. Mais Matt s'en fout : ce sera ce que ce sera. Et ça sera sans doute pas si mal. »

« Il y repensera en regardant cette photo, qu'il gardera toujours, pliée en deux, dans son portefeuille. Il y repensera quand il aura l'impression bizarre que ce moment n'est jamais arrivé. C'est le présent qui est fragile ; il disparaît, il n'existe pas. […] Il voudrait garder ce moment, le retenir. Mais il ne peut pas, le présent file et c'est comme ça, alors Luke serre la main de Gary, falaise fragile qui attend, en retenant son souffle, le prochain tremblement de terre. »

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui il est bien sympa et plein de surprises :)

      Supprimer
  2. oh qu'est ce qu'il me fait envie ce livre !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'en attends pas trop non plus, mais il est plutôt surprenant et j'ai passé un très bon moment. Cela pourrait être un peu plus creusé néanmoins, surtout au niveau des personnages. (Je te donne des commentaires un peu plus mitigée, comme ça moins de risque d'être déçue!)

      Supprimer

A vous de donner votre avis, il est le bienvenu !